Tabac et cigarettes électronique
Publié le - 2086 v. -

Quand la cigarette électronique devient une source de bien-être

En plus de faciliter le sevrage tabagique, la cigarette électronique se veut être un accessoire de bien-être. Elle permet en effet l’utilisation de liquides électroniques aux vertus thérapeutiques apaisantes.

Cigarette électronique : moins de dangers pour la santé

La cigarette électronique est aujourd’hui considérée comme l’une des meilleures méthodes de sevrage tabagique proposées aux fumeurs. En effet, elle permet de garder certains gestes et habitudes acquises par le fumeur, sans pour autant présenter de dangers pour sa santé. Plusieurs études ont démontré que sur l’échelle des risques, l’e cigarette est de loin moins dangereuse que le tabac, l’alcool, les produits gras et les aliments à forte teneur en sucre. Comme la cigarette électronique fonctionne sans combustion, son utilisateur n’est donc pas exposé aux composants de type monoxyde de carbone ou goudrons cancérigènes qui sont connus pour provoquer des attaques cérébrales et l’infarctus du myocarde. Elle aide également son utilisateur à retrouver progressivement son souffle et à éviter le vieillissement accéléré de la peau provoqué par la fumée de la cigarette classique. De plus, la cigarette électronique n’expose pas l’entourage au tabagisme passif.

Une cigarette électronique aux vertus thérapeutiques

La cigarette électronique peut aujourd’hui être utilisée à des fins thérapeutiques, et ce, grâce à l’utilisation de liquides électroniques assez particuliers. En effet, de nombreux spécialistes en matière d’accessoires pour cigarettes électroniques proposent sur le marché une gamme de recharges à base d’huiles essentielles. Certaines sont d’ailleurs utilisées dans le domaine de la phytothérapie. Parmi les e-liquides au parfum et à la saveur d’huile essentielle, l’on notera celles à base d’orange douce, de bergamote et de lavande, particulièrement réputées pour leurs actions tranquillisantes. Les huiles essentielles de thym, de menthe verte et de romarin sont quant à elles connues pour favoriser la régénération de l’organisme. Les huiles essentielles d’eucalyptus ou de menthe poivrée sont recommandées pour calmer les céphalées.

Ne pas négliger le taux de nicotine

Outre le choix de l’huile essentielle composant le liquide électronique alimentant l’e-cigarette, il est également indispensable de choisir le flacon dont le taux de nicotine correspond à la consommation habituelle de cigarettes classiques. Pour information, les flacons de e liquide sont aujourd’hui disponibles avec 0 mg, 6 mg, 12 mg ou 18 mg de nicotine. Les modèles à 0 mg conviennent aux vapoteurs souhaitant tout simplement apprécier les saveurs du e-liquide de leurs choix, les liquides à 6 mg sont destinés aux petits fumeurs, ceux à 12 mg répondent aux besoins des fumeurs moyens et les modèles à 18 mg sont réservés aux gros fumeurs consommant plus de 15 tiges de cigarettes classiques par jour.