Tabac et cigarettes électronique
Publié le - 1528 v. -

Les arguments sanitaires et économiques de l’e-cigarette

La cigarette électronique est devenue une alternative de substitut à la cigarette traditionnelle, des utilisateurs croît du jour au lendemain trouvant jusqu’à maintenant, non seulement sur ses qualités, mais aussi bien des avantages économiques.

 

Du point de vue sanitaire

Bien que l’e-cigarette contienne de la nicotine, elles ont été conçues pour pallier aux nombreux effets néfastes de la cigarette traditionnelle qui frappe les fumeurs. Les cigarettes électroniques ont été conçues pour délivrer progressivement les fumeurs du goudron, du plomb des autres produits susceptibles d’être cancérigènes présent dans les cigarettes traditionnelles comme le « benzène ». L’objectif étant de simuler l’habitude des fumeurs, contrairement aux patchs ou gommes pour qu’ils puissent faire face facilement au sevrage étant donner que le taux de nicotine peut-être minimiser au fur et à mesure de la consommation. Outre ces arguments sanitaires, l’aspect économique des e-cigarette peut conduire aussi les fumeurs à les choisir.

Du point de vue économique

Selon le modèle, la cigarette électronique peut aller entre 20 et 100 euros, y compris les accessoires tels que l’atomiseur et ses têtes, le chargeur, le tank et la batterie. Un flacon d’e-liquide de 30 ml se vend environ à 16 euros pour servir de recharge soit 6 euros pour un flacon de 10ml. En comparant avec le paquet de cigarettes, les 10 ml sont l’équivalent de 5 à 5,5 paquets de cigarettes, ce qui revient à dire que 1,8 ml d’e-liquide correspondent à un paquet de 20 cigarettes classiques, soit 1,18 euro pour l’e-cigarette par rapport à 6,40 euros le paquet d’une cigarette classique. L’e-cigarette a donc un rapport de 5,4 euros, c’est-à-dire que si les consommateurs déboursent 80 Euros par mois pour acheter de paquets de cigarettes, la somme qu’il va débourser pour l’e-liquide sera de 80 divisée par 5,4, soit 15 euros.


En fonction de l’usage du consommateur, les accessoires nécessiteront un remplacement régulier par exemple la tête d’atomiseur se renouvelle entre 1 et 2 fois par mois, alors qu’une tête coute déjà 4 euros, soit 80 euros par an, sans oublier le réservoir qui devra être remplacé une fois par mois ou tous les deux mois qui montent jusqu’à 6 euros. La batterie est à changer chaque année, car son potentiel et sa résistance diminuent au fur et à mesure de son utilisation. Le prix de la batterie est de 20 euros soit un total de 106 euros pour les accessoires.