Tabac et cigarettes électronique
Publié le - 1482 v. -

Le secteur de l’e-cigarette est un secteur porteur

Le marché des cigarettes électroniques a connu une hausse exponentielle de chiffre d’affaires depuis ces quelques années de mise à disposition aux consommateurs alors que les cigarettes électroniques elles-mêmes ont connu tant de polémiques sur des réglementations qui tournent autour du pot sans que l’on sache pour combien de temps cela va durer encore, sans parler des lobbies du tabac qui essaient d’ériger différents empêchements partout.

 

Les Statistiques

Selon les estimations des observateurs, et suite à la révolution de l’é-cigarette, la manière de fumer verra trois fois de son développement actuel l’année 2017. Le nombre de boutiques ne cesse de s’accroitre malgré qu’elles soient dans l’attente d’une meilleure législation. L’on n’a constaté que 275 millions d’euros de recettes ont été collectés par les 2500 points de vente en 2013. Par rapport à 2010, le chiffre d’affaires à augmenter 69 fois, ce qui explique incontestablement la croissance du secteur de cigarette électronique. Depuis 2012, 3 nouvelles boutiques en moyenne ont ouvert leur porte pour s’investir dans ce secteur.
Des réseaux de détaillants physiques en pleine structuration sont désormais le détenteur du commerce électronique et qui s’est groupé sous des enseignes franchisées avec des boutiques indépendantes jouissant aussi des bonnes affaires. L’étude de Xerfi a montré quantitativement qu’en 2013, des points de vente spécialisés ont vendu 58 % d’e-cigarettes, 21 % ont été réalisés par des buralistes si 9 % seulement sont livrées par les boutiques en ligne, les pharmacies ont pu vendre 5 % et 7 % réalisés par les autres circuits de distribution. Du côté des consommateurs, il a été révélé qu’un quart des fumeurs de cigarettes traditionnelles ont déjà testé l’e-cigarette. Actuellement, le marché est encore à profiter, car il y a encore un incommensurable marché potentiel à saisir sachant que quelques investisseurs envisagent déjà de prendre leur part.

 

Ce que les fumeurs pensent

Pour un fumeur, l’objectif est d’aboutir au sevrage, ou de s’émanciper des cigarettes traditionnelles et des effets nuisibles à la santé. La preuve en est que la majorité des résultats obtenus pour le sevrage tabagique ont donné des effets positifs. Le « vapotage » a permis à des nombreux fumeurs de s’abstenir totalement des cigarettes électroniques selon plusieurs études ou du moins a réduit leur consommation.