Tabac et cigarettes électronique
Publié le - 1447 v. -

La cigarette électronique interdite dans les média par la CSA ?

La cigarette électronique n'arrête pas de susciter des problèmes au niveau de la Code de la Santé publique et au niveau des médias qui diffusent actuellement des messages publicitaires à ce sujet pour le grand public.
En fait, l'adoption d'une disposition légale à ce sujet vient d'être annoncée alors que juridiquement sa nature n'est pas encore confirmée jusqu'à maintenant par le Code de la santé publique. Jusqu'à maintenant, les professionnels de secteur attendent impatiemment les réponses du Ministère de la santé.


L'e-cigarette peut être considérée comme un produit dérivant du tabac et sa production peut entrer dans le cadre de remplacement d'une vraie cigarette. Dans ces deux cas, il faut reconnaître qu'elle ne peut pas être l'objet de publicité ou de marketing directe ou indirecte en faveur du tabac et des produits du tabac.


En effet, une disposition de la Code de la santé publique interdit de faire de la publicité pour le tabac. Autrement, on peut encourir une peine d'amende très lourde allant jusqu'à 50% du montant des dépenses publicitaires s'y afférentes.


Si la cigarette électronique est considérée comme un médicament pouvant aider au sevrage du tabac ou tout simplement pour supprimer l'envie de fumer, la réglementation relative à la communication des messages publicitaires devient plus stricte, à moins que l'e-cigarette ait été au préalable autorisée par les responsables étatiques du médicament et des produits de la santé.


Toutes les formes de publicités sont concernées par cette régulation. Les messages diffusés par les sites sont également prohibés.
Dans sa défense, le Ministère de la santé a déclaré que l'e cigarette n'est pas un produit banal et que les mêmes mesures appliquées pour le tabac seront également prises pour ce produit. En conséquence, il n'y aura pas de possibilité d'occasionner de la publicité au profit de ces nouveaux produits. .