Tabac et cigarettes électronique
Publié le - 478 v. -

Eric Olhats déconseille le tabac pour les joueurs de football

Eric Olhatsconnait bien les effets délétères du tabac, c'est pour cette raison qu'au quotidien il se bat pour dissuader les jeunes de fumer. Et ceci d'autant plus si ces derniers sont footballeurs. Car on le sait bien, le tabac réduit les performances sportives. La lutte contre le tabagisme est d'ailleurs une priorité de santé publique. Car en France, il tue environ 73 000 fumeurs par an, sans parler des personnes qui subissent le tabagisme passif, qui occasionne près de 5 000 décès par an.

Cigarette et sport ne font pas bon ménage

Beaucoup de jeunes footballeurs pensent que leur activité sportive va compenser les risques liés à la cigarette, c'est ce que nous déclare eric olhats. Pourtant ils ont tort, affirme-t-il. Le tabac est responsable d'une diminution importante du souffle et d'une diminution de la résistance à l'exercice. Beaucoup de jeunes fumeurs sont victimes lors des entrainements de vertiges et de maux de tête, dus essentiellement à la cigarette. Le conseiller sportif d'Antoine Griezmann nous explique que le risque de maladies respiratoires et de cancer n'est pas plus faible chez les fumeurs sportifs que chez les fumeurs non sportifs. A cela, il faut rajouter aussi le risque de maladies et d'accidents cardio-vasculaires.

Il note aussi que les fumeurs sportifs sont moins endurants et moins rapides. Et quelques cigarettes par jour suffisent à réduire leurs performances musculaires, car l'oxygène parvient mal jusqu'aux muscles. Donc ceux ci fonctionnent moins bien, les jeunes sont surpris alors de ressentir des courbatures et des crampes, lors des entrainements et des matchs.

Les recommandations d'Eric Olhats

Celui ci conseille vivement aux jeunes d'arrêter de fumer, surtout s'ils envisagent de s'engager dans une carrière sportive. Arrêter de fumer spontanément est difficile, d'autant plus si l'on a commencé jeune. Les récidives sont courantes après un arrêt, c'est pour cette raison qu'Eric conseille à ces jeunes de se faire accompagner dans leur démarche d'arrêt du tabac. Car bien souvent, ils sont victimes d'anxiété et de dépression, d'autant plus si leur dépendance est importante.

En conclusion, Monsieur Olhats nous dit : le jeune sportif doit ressentir une véritable prise de conscience, c'est le seul moyen efficace contre le tabagisme.