Tabac et cigarettes électronique
Publié le - 381 v. -

Solutions exotiques pour arreter la clope

Tout le monde sait que fumer nuit à la santé, que ça augmente les risques d’AVC, la fréquence cardiaque, les risques d’asthme, d’avoir des enfants prématurés, d’insuffisance respiratoire, que cela trouble l’érection… la liste est encore longue. Des tas de méthodes ont été élaborés dans cette perspective pour aider à tromper les effets de la nicotine et à s’en défaire progressivement. Seulement, si vous avez soi-disant tout essayé et sans succès, il est peut-être temps de vous lancer vers les solutions exotiques, après tout, vous n’avez rien à perdre.

Pourquoi les solutions exotiques ?

L’avantage majeur de ces solutions c’est qu’elles ont tendance à privilégier des substances naturelles généralement inoffensives pour la santé. Ces dernières sont de fait utilisé comme produit de substitution à la nicotine et ne coutent pas grand-chose comparé au budget dont nécessite la consommation en tabac.

Pour ceux qui trouvent encore la cigarette glamour, attendez de voir l’effet maussade que la clope laisse à votre peau ou l’haleine de chacal qu’il vous laisse. Vous comprendrez vite qu’arreter de fumer est la bonne alternative et quoi de plus glamour que l’exotisme ?

Quelques solutions exotiques

Il y a une composante d’huiles essentielles vraiment efficace pour arrêter de fumer que l’on peut appliquer dans la paume de sa main afin de l’inhaler dès qu’on en ressent le besoin. Il s’agit du mélange de 50 gouttes d’huile de marjolaine à coquilles efficace pour diminuer l’hormone du stress, de 20 gouttes d’eucalyptus radiata utile pour rendre agréable l’inhalation du mélange, de 20 gouttes d’angélique pour ses vertus relaxantes et de 10 de verveine exotique qui fait disparaitre l’impression de manque. Ce mélange est toutefois déconseillé aux femmes enceintes.

Une solution encore plus naturelle est l’acupuncture qui stimuler l’énergie de l’organisme de manière positive. Cette médecine chinoise relie les points de pression au système neveux qu’elle dynamise afin de provoquer la sécrétion des endorphines. C’est ainsi que le comportement émotionnel est peu à peu dévié des penchants pour le tabac.

Il y’a aussi d’autres plantes qui aident à arrêter de fumer telles que la lobélie ou tabac indien qui procure un dégout pour le tabac si l’on fume la partie aérienne. L’actée en grappe noire et la valériane qui aident le fumeur à surmonter sa nervosité. À cette liste loin d’être exhaustive s’ajoute le millepertuis ou chasse diable dont l’aide peut être décisive dans les premières semaines de sevrage.

Ces plantes peuvent être de vraies alliées pour celui qui décide d’arrêter la clope. Il est par contre conseillé de consulter son médecin avant de procéder à leur utilisation.